INDEX GLYCÉMIQUE (IG)

RECETTES :

IG*BAS (DE 0 À 39)

IG BAS (DE 0 À 39) ET IG MOYEN (DE 40 À 54)

IG BAS (DE 0 À 39), IG MOYEN (DE 40 À 54), IG ÉLEVÉ**(DE 55 À 115)

Référence classification Montignac https://montignac.com/rechercher-l-index-glycemique-d-un-aliment/

Présentation Michel Montignac https://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_Montignac#:~:text=Michel%20Montignac%2C%20n%C3%A9%20le%2019,de%20livres%20sur%20la%20nutrition.

* IG : « L’indice glycémique est un critère de classement des aliments contenant des glucides, basé sur leurs effets sur la glycémie (taux de glucose dans le sang) durant les deux heures suivant leur ingestion. Il permet de comparer le pouvoir glycémiant de chaque aliment, mesuré directement lors de la digestion. L’indice glycémique d’un aliment est donné par rapport à un aliment de référence, auquel on attribue l’indice 100 (généralement du glucose pur ou du pain blanc). Plus il est élevé (il peut être supérieur à 100), plus le pouvoir glycémiant de l’aliment est important. » https://fr.wikipedia.org/wiki/Indice_glyc%C3%A9mique

« En effet, il est dangereux pour une personne en bonne santé, de soutenir jour après jour des niveaux élevés d’insuline après un repas. C’est ce phénomène, lorsqu’il est répété des années durant, qui conduit soit à la résistance à l’insuline – les cellules ne répondent plus aux sollicitations de l’hormone et le sucre sanguin reste élevé à jeun -, soit à l’épuisement du pancréas – il n’y a plus assez d’insuline disponible. Dans les deux cas, le diabète ou le syndrome X sont proches. » p.20 Lait, mensonges et propagande, Thierry SOUCCAR, journaliste, écrivain scientifique, membre de l’American College of Nutrition, 2008, Thierry Souccar Éditions.

**Compte tenu que certains aliments ont un IG élevé mais une richesse en fibres et autres éléments nutritifs intéressants dans le cadre d’une alimentation équilibrée, j’ai choisi de ne pas les exclure tout en les répertoriant en toute transparence.